Archives du mot-clé maison en location à Nice

Balade dans le vieux Nice

Ruelles animées, artisans, épiceries fines, bistrot, socca et tutti quanti, le vieux Nice est un village dans la ville, à parcourir sans modération si vous avez loué un appartement à Nice ou pris une maison en location à Nice.

La place du Palais de justice est la porte d’accès idéale pour découvrir les ruelles bucoliques de la vieille ville. Direction rue de la Préfecture avec sa kyrielle de bistrots et pubs. Ambiance  british chez Wayne’s et au Master Home, on y prend l’apéro avec quelques tapas. On longe le Bistrot d’Antoine d’Armand Crespo; repaire épicurien direction la rue droite en passant devant le meilleur thai de Nice Le Ban Thai. Halte à l’inattendu Palais Lascaris et son architecture superbe.

Le palais Lascaris

Le palais Lascaris

On ne s’attend pas à découvrir ce monument d’architecture baroque édifié entre le XVII et le XVIII siècle au détour d’une des ruelles étroites de la vieille ville. Beaucoup de niçois n’en connaisse que le nom. Ce palais noble a été édifié pour les comtes Lascaris-Vintimille, neveux du cinquante septième Grand-Maître de l’Ordre de Malte. Cette imposante bâtisse fût influencé par le style baroque génois. Les bâtiments se positionnent autour de deux cours intérieures sur lesquelles, par des baies cintrées, s’ouvre un escalier monumental. La voûte du vestibule d’entrée porte les armes des Lascaris-Vintimille. Il demeura la propriété de cette famille jusqu’à la Révolution. La ville de Nice l’acquiert en 1942. Classé au titre des monuments historiques depuis le 15 février 1946, il est un des joyaux de la vieille ville. Constitués de plafonds ornés de fresques à thème mythologiques ou à ornements de stucs, de la fin du XVII siècle , le décor est à l’unisson des oeuvres exposés de la collection: tapisseries d’Aubusson et des Flandres, peintures et art graphique, sculptures, objets et mobilier d’art des XVII et XVIII siècle. On y trouve aussi une superbe collection d’instruments de musique anciens.

On continue la balade en passant devant la plus ancienne table du vieux Nice , Palmyre, à la décoration intacte et la cuisine fraîcheur aux prix lilliputiens. On débouche ensuite sur la placette du Saf Saf et en contre haut le seul restaurant afghan de Nice, le Pamir. Puis passé la place Saint François, on remonte la rue Pairolière qui file vers la place Garibaldi. Un regard vers la traverse rue Saint Augustin qui abrite l’adorable Petite Cocotte. Retour par la rue du Collet et la table d’Oliviera et ses huiles magiques puis la Belle Socca et sa vespa face au célèbre Phia Leva.

La place du Palais de Justice

La place du Palais de Justice

Avant de rejoindre la place du Palais de Justice on découvre dans la traverse de Carriera dou Mosulin, Hang Hout, fabuleux bistrot gourmand. On peut ensuite voir le Bar des Oiseaux repris par Armand Crespo, version pâtes artisanales Barrale. Décidément ce vieux Nice n’a plus rien à envier aux vieux quartier des capitales d’Europe et si vous êtes en vacances dans la région Côte d’Azur, il serait vraiment dommage de ne ps venir y jeter un oeil et y trainer vos guêtres.