Séjour en Suède : partir à la découverte du plus ancien musée en plein air au monde

Partir en escapade en Suède est une idée plutôt intéressante si vous êtes à la recherche d’une destination pour vos prochaines vacances. Ce pays européens possède d’ailleurs un fort potentiel touristique. Son patrimoine culturel et naturel riche contribue à l’affluence de touristes observée chaque année sur le territoire suédois. Parmi les attractions à caractère historique et surtout culturel du pays, on a le plus ancien musée en plein air du monde. Le site se nomme Skansen et a été créé par Artur Immanuel Hazelius, un professeur suédois, passionné par la culture de son pays. Pour votre séjour, ne manquez pas de faire un tour à Skansen.

Une initiative motivée par la préservation de la culture suédoise

Lors d’une exploration à travers sa Suède natale, le professeur et linguiste Artur Hazeliusfit une désolante constatation. Il s’est notamment aperçu que la culture suédoise tendait à être dénaturée progressivement par l’expansion fulgurante de l’industrialisation et de la modernisation. C’est ainsi qu’il prit la décision de parcourir le pays et de rassembler ce qu’il considérait comme étant les vestiges de la culture de sa patrie. Il collectionna donc divers objets allant des costumes traditionnels jusqu’aux partitions de chansons folkloriques de Suède.

Ensuite, il créa le musée Skansen en 1891 afin d’offrir aux Suédois, mais aussi au reste du monde l’occasion de découvrir la richesse de l’histoire et de la culture de la Suède. Les objets qu’il rassembla lors de sa quête y ont été exposés. Jusqu’à aujourd’hui, locaux et touristes étrangers se pressent pour contempler ces trésors. Ne manquez pas votre chance d’explorer ce site mythique durant votre voyage en Suède.

La Suède d’antan en version miniaturisée

Le plus ancien musée en plein air au monde est constitué de plusieurs bâtiments représentant des édifices historiques, des habitations au style datant de la période de construction du site, de ruelles et . Skansen est un genre de Suède du XIXe siècle, miniaturisé pour être explorée pendant une promenade. Si vous avez décidé de vivre l’expérience en famille, sachez que vous n’avez pas à vous inquiéter à propos de vos enfants. En effet, les petits ont tendance à s’ennuyer assez vite. Heureusement que le musée a prévu un parc animalier pour les divertir. Le zoo est composé d’espèces animales qu’on peut rencontrer à travers le territoire suédois. Ce sont entre autres : le loup, l’ours brun, le bison, l’élan, le hibou grand-duc, ou encore le phoque gris.

Les évènements à venir à Nice

Les évènements à venir à Nice

Capitale de la découverte artistique et cité majeure de la fête, Nice est mondialement célèbre pour ses innombrables festivals qui animent la ville tout au long de l’année. Son agenda événementiel de 2017 est déjà rempli à ras bord. L’univers de la musique, de l’art et de la culture y trouvent principalement leur compte. Le jour comme la nuit, ces évènements promettent de souffler un vent de folie dans la Côte d’Azur.

Le départ du triathlon de Nice

Le départ du triathlon de Nice

L’illustre Carnaval de Nice est l’évènement phare de la ville, voire du monde entier. Il se déroule chaque hiver pendant deux semaines. Pour 2017, il aura lieu sur la Place Masséna  du 11 au 25 février et tournera autour de la Promenade du Paillon. Défilés carnavalesques, batailles de fleurs, parades géantes et multicolores, danses et diverses animations attendent les centaines de milliers de spectateurs. A Nice, ces 15 jours de rythme et de fête feront oublier le froid de l’hiver.

Parmi les grands évènements marquants à Nice figure la foire de Nice. Plutôt commercial, il se tiendra au Palais des Congrès et Expositions le 4 au lundi 13 mars 2017. Durant plus d’une semaine, 130 000 visiteurs y sont attendus pour perpétuer la réputation inégalable de cette foire des Alpes Maritimes. Comme à chaque édition, un large secteur d’activités s’y présentera. C’est une aubaine pour les commerçants et les visiteurs, surtout s’ils veulent concrétiser un projet ou s’inspirer de ceux des représentants.

Qui dit Nice dit jazz. En effet, berceau du jazz depuis 1948, ce festival en l’honneur de la musique a vu le jour à Nice. Et, le 17 au 21 juillet 2017 sera une occasion de célébrer dignement son 69e anniversaire au théâtre de Verdure de la Place Masséna. La meilleure des scènes de Jazz et des musiques actuelles attend plus de 60 000 spectateurs à l’image de celui de sa dernière édition.

 

Vacances de printemps à Nice

Vacances de printemps à Nice

Nice est la ville la plus importante de la Côte d’Azur. C’est également une destination touristique exceptionnelle, idéalement située entre la mer et un arrière-pays fabuleux, entre Cannes et Monaco. Nice est une destination de choix au printemps et ceux qui y séjournent à cette époque de l’année ne manquent pas de s’étonner d’avoir tant à y faire et à y voir si bien qu’ils en oublient les environs, absorbés totalement par la beauté niçoise.

Le port de Nice

Le port de Nice

Le visage de Nice au printemps se reflète le plus au Vieux-Nice, quartier historique de la cité, toujours animé de jour comme de nuit, avec son dédale de ruelles étroites qui accueillent des restaurants, des magasins chics, des bars, des pubs et des brasseries. Avec le retour du soleil, ces endroits bouillonnent de vie comme jamais. On y ressent la chaleur et l’hospitalité occitane, on y rencontre des gens merveilleux et on y vit une expérience unique. Le Vieux Nice est à découvrir absolument lors de vos prochaines vacances de printemps. Vous n’en reviendrez pas.

Toujours dans le centre-ville, le Cours Saleya qui abrite le marché aux fleurs, les brocantes et les produits locaux se couvre de terrasses dès le matin. Les étales se parent de mille couleurs et dans les allées, divers parfums flottent dans l’atmosphère. Le Cours Saleya est un endroit où il est bon de flâner à la découverte d’un lieu plein de vie, mais aussi en quête de bonnes affaires ou tout simplement dans le but de s’immerger dans un milieu typiquement occitan.

Autour du centre, on peut visiter plusieurs institutions culturelles de renom, avec un fort penchant pour l’art du XXe siècle grâce aux collections des musées consacrés à Matisse, Chagall et à l’art moderne et contemporain. L’Opéra, qui a été créé en 1826, est l’un des plus importants de France.

Nice, c’est évidemment aussi la Promenade des Anglais, ce très chic boulevard qui s’étend sur plusieurs kilomètres en bord de mer. La Prom’, comme l’appelle les niçois, reste l’un des attraits de la ville avec ses grands hôtels et ses «palaces» qui attirent la jet set internationale – et ceux qui rêvent d’en faire partie. Les fameuses chaises bleues qui longent l’avenue n’accueillent pas autant de touristes qu’en été et la plage, juste en face n’est pas très bondée non plus. Le tourisme de masse de juillet et août ne « pervertit » pas encore cette beauté authentique.

Les vacances de printemps à Nice sont sans nul doute l’une des plus belles périodes pour découvrir la région.

 

Noel à Nice

Passer les fêtes de Noel à Nice, une expérience inoubliable

Ah Noël ! L’occasion de se retrouver en famille, dans un esprit de partage, de générosité et de convivialité. C’est aussi l’occasion de partir pour quelques jours, en famille, entre amis ou en solitaire, vers une destination à part, à la découverte de nouveaux paysages, de nouvelles villes et de manières originales de vivre les fêtes de fin d’année. Parmi ces destinations exceptionnelles en fin d’année, il y a Nice.

Beaucoup connaissent Nice et la Côte d’Azur sous leur aspect en été, baignant sous le soleil, mais en hiver, la ville et la région arborent un autre manteau et offrent un spectacle tout à fait inoubliable. Comme Noël est indissociable avec les lumières et les décorations, il est tout à fait naturel que Nice suive également le mouvement, mais ici, la féerie lumineuse atteint son summum, suscitant l’émerveillement de tous.

Chaque année, un thème est choisi et tous les places, avenues, quartiers de la ville, édifices célèbres se voient adopter des décors originaux en rapport avec ce thème. À Nice, c’est vraiment tout un art et on applique les techniques et les procédés les plus progressistes : impressionnisme, cubisme, sculptures lumineuses en 3D, arabesques traditionnelles et bien plus encore. En hiver, des milliers de visiteurs viennent à Nice rien que pour apprécier ces spectacles nocturnes, attractions principales de la ville pendant les fêtes de fin d’années.

Ici, comme ailleurs, les marchés et les animations de Noël sont tout aussi incontournables. C’est ainsi que la Place Masséna, lieu emblématique de la ville, se transforme en un village de Noël, abritant une centaine de chalets où l’artisanat est mis en avant. Dans un décor de fêtes tout à fait soigné, petits et grands profitent des espaces ludiques, des structures gonflables, de la grande roue ou encore de la patinoire, et d’autres activités de loisirs.

Non loin de là, Place Garibaldi, on assiste à une véritable avalanche de spectacles en tout genre. Plusieurs compagnies d’artistes y proposent des représentations théâtrales, des chants, des contes et des animations sur le thème de la Nativité. C’est l’occasion de plonger dans un monde de poésies, d’histoires fantastiques, de rencontrer des personnages excentriques et de vivre des situations comiques. Afin d’organiser votre Noel à Nice, vous pouvez consulter les annonces de notre site dédié à Nice et ses environs et trouver l’appartement à louer dans le centre de Nice qui vous convient le mieux.

Séjourner à Nice pendant les vacances d’hiver, c’est la promesse de vivre un Noël inoubliable. La magie de Noël opère ici comme nulle part ailleurs. Si vous aussi, vous souhaitiez prendre part à cette joie et ce bonheur typiquement niçois, réservez une location de vacances à Nice et découvrez une région fantastique où la féerie et la magie sont palpables au toucher et visibles à l’oeil nu. Si la côte d’Azur n’a plus de secret pour vous, n’hésitez pas à regarder nos sites dédiés à Saint Tropez et au cap d’Adge!

Nice en arrière saison

Nice, une destination toujours aussi attrayante même en automne

Nice séduit chaque année de nombreux touristes en quête de détente au bord de la mer. Cette ville est une des perles de la Côte d’Azur et se démarque par le grand nombre d’attractions touristiques  dont elle dispose. Nice en arrière saison ne perd rien de son charme et les visiteurs continuent d’y affluer. Qu’est-ce qu’on peut voir et faire à Nice en cette période de l’année ?

Comme mentionné auparavant, Nice est riche en attractions touristiques. En premier lieu, il y a les divers édifices et lieux d’intérêts que l’on peut visiter toute l’année. La basilique Notre-Dame de l’Assomption, la cathédrale Saint-Nicolas ou encore la tour de l’horloge sont de véritables merveilles architecturales.

Nice est également un véritable antre des arts. La commune abrite plusieurs musées et galeries, dédiés à l’art tel que le musée des Beaux-arts, le musée Matisse, le musée d’Art Naïf ou encore le théâtre de la photographie et de l’image. D’autres établissements du même genre traitent d’autres sujets tels que l’archéologie, l’histoire naturelle, les traditions locales, le sport, etc.

Les visiteurs qui s’intéressent à l’Histoire sont également comblés lors de leur passage à Nice. En effet, plusieurs sites historiques peuvent être visités. Ces visites sont un véritable voyage à travers les siècles. En effet, on remonte le temps de 240 000 ans en allant à Terra Amata, l’un des plus anciens foyers d’Europe, on revit l’époque de la puissance de Rome dans les arènes de Cimiez et on fait un saut au 16e siècle en pénétrant dans le Fort du Mont-Alban.

L’agglomération niçoise a également de quoi satisfaire les amoureux de la nature. Au mois d’octobre, il est bon de se balader dans la région située au nord de la ville et qui abrite la pyramide de Falicon et la grotte de Ratapignata (la grotte des chauves-souris). Autrement, les Gorges du Loup, un peu plus à l’ouest sont idéales pour les randonnées pédestres. Les promenades en bateau permettent aussi d’apprécier la diversité du paysage côtier entre le Cap de Nice et la Promenade des Anglais. Pour visiter Nice en arrière saison, vous pouvez consulter les annonces de notre site dédié à la location de vacances sur Nice et ses environs.

Quittez Nice pour découvrir Porto Vecchio

Qui ne connaît pas les plaisirs des vacances en Corse et notamment d’une location Porto Vecchio ? Le sud de la Corse regorge de trésor et Porto Vecchio en fait partie. Si vous avez pris une location Corse et décider de séjourner à Porto Vecchio, vous ne serez pas déçu. Tout d’abord parce que Porto Vecchio est entouré de magnifiques plages. Les plus fameuses d’entres elles sont Rondinara, qui doit son nom à sa forme de cercle et Palombaggia, sans nul doute l’une des plus belles plages de la Corse avec Santa Giulia, un peu plus haut. On retrouve d’ailleurs cette dernière dans de nombreux magazines dédiés à la Corse, ses caractéristiques (rochers sortant de l’eau au beau milieu de la baie, profondeur faible et eau cristalline) ayant tout d’une carte postale.

Mais la beauté de Porto Vecchio ne se limite pas aux plages environnantes. Outre le joli village que Porto Vecchio, la région toute entière à de quoi attirer les aficionados de la location Corse. En effet, il y a de très belles choses à voir à côté de Porto Vecchio, à commencer par le village de Bonifacio, qui domine un joli petit port et une zone maritime du même nom. Bonifacio surprend par son architecture et sa position à flanc de falaise. On s’étonne que les maisons ne tombe pas dans l’eau. Depuis Bonifacio, on a une vue plongeante sur la belle voisine sarde, située à seulement 12 milles nautiques de là.

Entre Bonifacio et Porto Vecchio, le sémaphore de Pertusato veille sur les bouches. Nous vous invitons à dépasser le sémaphore pour vous rendre à l’embarcadère pour les îles Lavezzi et découvrir ainsi la plage de Piantarella, où les kite surfeurs ont élu domicile en toute saison. Si vous êtes fan de plonger, il est proposé au départ de Porto Vecchio de nombreuses excursions pour les plongeurs qui vous emmèneront à la découverte de la faune et de la flore des îlse Lavezzi. A ne manquer sous aucun prétexte !

Balade dans le vieux Nice

Ruelles animées, artisans, épiceries fines, bistrot, socca et tutti quanti, le vieux Nice est un village dans la ville, à parcourir sans modération si vous avez loué un appartement à Nice ou pris une maison en location à Nice.

La place du Palais de justice est la porte d’accès idéale pour découvrir les ruelles bucoliques de la vieille ville. Direction rue de la Préfecture avec sa kyrielle de bistrots et pubs. Ambiance  british chez Wayne’s et au Master Home, on y prend l’apéro avec quelques tapas. On longe le Bistrot d’Antoine d’Armand Crespo; repaire épicurien direction la rue droite en passant devant le meilleur thai de Nice Le Ban Thai. Halte à l’inattendu Palais Lascaris et son architecture superbe.

Le palais Lascaris

Le palais Lascaris

On ne s’attend pas à découvrir ce monument d’architecture baroque édifié entre le XVII et le XVIII siècle au détour d’une des ruelles étroites de la vieille ville. Beaucoup de niçois n’en connaisse que le nom. Ce palais noble a été édifié pour les comtes Lascaris-Vintimille, neveux du cinquante septième Grand-Maître de l’Ordre de Malte. Cette imposante bâtisse fût influencé par le style baroque génois. Les bâtiments se positionnent autour de deux cours intérieures sur lesquelles, par des baies cintrées, s’ouvre un escalier monumental. La voûte du vestibule d’entrée porte les armes des Lascaris-Vintimille. Il demeura la propriété de cette famille jusqu’à la Révolution. La ville de Nice l’acquiert en 1942. Classé au titre des monuments historiques depuis le 15 février 1946, il est un des joyaux de la vieille ville. Constitués de plafonds ornés de fresques à thème mythologiques ou à ornements de stucs, de la fin du XVII siècle , le décor est à l’unisson des oeuvres exposés de la collection: tapisseries d’Aubusson et des Flandres, peintures et art graphique, sculptures, objets et mobilier d’art des XVII et XVIII siècle. On y trouve aussi une superbe collection d’instruments de musique anciens.

On continue la balade en passant devant la plus ancienne table du vieux Nice , Palmyre, à la décoration intacte et la cuisine fraîcheur aux prix lilliputiens. On débouche ensuite sur la placette du Saf Saf et en contre haut le seul restaurant afghan de Nice, le Pamir. Puis passé la place Saint François, on remonte la rue Pairolière qui file vers la place Garibaldi. Un regard vers la traverse rue Saint Augustin qui abrite l’adorable Petite Cocotte. Retour par la rue du Collet et la table d’Oliviera et ses huiles magiques puis la Belle Socca et sa vespa face au célèbre Phia Leva.

La place du Palais de Justice

La place du Palais de Justice

Avant de rejoindre la place du Palais de Justice on découvre dans la traverse de Carriera dou Mosulin, Hang Hout, fabuleux bistrot gourmand. On peut ensuite voir le Bar des Oiseaux repris par Armand Crespo, version pâtes artisanales Barrale. Décidément ce vieux Nice n’a plus rien à envier aux vieux quartier des capitales d’Europe et si vous êtes en vacances dans la région Côte d’Azur, il serait vraiment dommage de ne ps venir y jeter un oeil et y trainer vos guêtres.

Cinq expositions à ne pas manquer si vous êtes en location de vacances sur la Côte d’Azur.

Si vous êtes en location de vacances sur la Côte d’Azur cet été,  et une fois consommées les activités nautiques autour des plages de la région, My Home vous invite à fréquenter les expositions phares de la saison souvent situées dans l’arrière pays à l’écart de la foule de l’été. Gros plan sur celles-ci.

Sur Tourette-Levens:

A la conquête du feu du côté de Tourrette-Levens, ville de musées… Outre celui d’histoire naturelle, qui présente dans la tour médiévale du château une collection de 4500 papillons et insectes du monde, le village abrite à la maison des Remparts, un site consacré aux métiers traditionnels et un autre à la préhistoire.  Ce dernier, retrace jusqu’au 3 octobre, 400000 ans d’histoire de l’allumage du feu, des premiers foyers de Terra Amata, le site archéologique niçois, jusqu‘aux briquets à gaz. Entrée libre.

Tourrettes-Levens

Tourrettes-Levens

Du côté de Vence

A Vence, le musée de la ville accueille une sélection d’œuvres de la collection de Giuliana et Tommaso Setari, mises en résonnance avec les pièces de la fondation Emile-Hugues. Une belle promenade artistique jusqu’au 30 novembre, à grand renforts de créations signées Sophie Calle et Henri Matisse, ainsi que la fine fleur de l’art contemporain italien (Giulio Paolini, Ettore Spaletti…). L’entrée est à 7 Euros pour les adultes et 5 Euros pour les étudiants.

Cet été, pour ses cinquante ans, la fondation Maeght présente l’exposition ‘Face à l’œuvre’  qui montre comment Aimé et Marguerite Maeght, puis leur fils Adrien et ses équipes, ont choisi leurs pièces. Vous pourrez admirer Bonnard, Matisse, Braque, Bacon, Chagall mais aussi Arman, Christo, Djamel Tatah, Claude Viallat. C’est à découvrir jusqu’au 11 novembre et l’entrée est à 15 Euros.

Dans le petit village de Tende

Le musée départementale de Tende joue les prolongations jusqu’en novembre avec son exposition consacrée aux croyances animistes à l’époque gallo-romaine et durant le haut Moyen Age dans les Alpes méridionales. Il présente en particulier les motifs gravés dans la pierre près du mont Bégo, liés aux cultes voués aux arbres, aux animaux, au soleil ou aux montagnes. L’entrée est libre.

Le village de Tende

Le village de Tende

A Carros

Jusqu’au 14 septembre, le Ciac de Carros accueille Jean Jacques Laurent. Peintre, céramiste et graveur, connu pour ses collaborations avec des écrivains et poètes, l’artiste de Vallauris a conçu pour cet accrochage des œuvres en très grand format qui côtoient une sélection inédite de ses travaux des trente dernières années. Encore une fois l’entrée est libre.

Dans le petit village de Bonson

A signaler également, le festival de Bonson, né de l’imagination de l’artiste Jean Mas et qui associe l’ensemble de la population du village de différentes manières à la présence des plasticiens qui exposent.  Depuis deux ans la commune a aussi son musée du Peu, où sont présentées les œuvres conçues par les invités à la manifestation.

Si vous avez décidé de prendre une location de vacances sur la Côte d’Azur cet été, et après  nous vous recommandons vivement de partir à la découverte de ces expositions qui vous permettront de découvrir par la même occasion quelques coins de la région qui ne sont pas les plus connus tel les villages de Tende, Carros, Bonson ou Tourrette-Levens.

My Home In vous invite à manger autour de Nice

Si vous partez en location de vacances sur la Côte d’Azur et notamment autour de Nice, vous savez que les restaurants ne sont pas particulièrement bon marché notamment pendant la saison estivale. My Home In a voulu vous proposer cinq adresses dans l’arrière pays Niçois où vous pouvez manger pour moins de 25 Euros et vous attabler les yeux fermés sans craindre de grever votre budget. Prenez note mais aussi un plan de la région car nous sortons ici des sentiers battus!

 A Peillon, dans l’un des villages perchés les plus attachants de l’arrière pays, la table de Romain Clavel-Millo embellit encore la ballade. Le chef mitonne les produits locaux, cueille les légumes dans son potager et prépare lui même une fameuse terrine maison. Les menus sont entre 20 et 30 Euros et l’adresse est la suivante : Les Plaisirs, puada dau Gourquet.

 A Carros, Marie Claire Lhermitte a appris le métier chez un maître crêpier et propose des mariages étonnants mêlant galette de sarrasin et saveurs locales : compotée de tomates, filet de rouget, tapenade, pesto, miel de garrigue. Les galettes sont à partir de 3 Euros et les crêpes à partir de 2,60 Euros. Cela s’appelle la Crêperie du moment et c’est dans l’escalier du château.

My home In aime aussi le Bistrot de Bezaudun dans le quartier des Ferrages à Bezaudun les Alpes. Ici vous découvrirez un panorama sur le Mercantour à couper le souffle dans ce bistrot communal qui a ouvert en Mars dernier. Aux fourneaux, Sandrine de Barros régale les randonneurs de filets mignons aux cèpes, de daube ou de gnocchis maison. A la demande générale, mardi et vendredi soir, c’est pizza pour tout le monde.  Les plats sont ici entre 10 et 17 Euros.

Bezaudun Les Alpes

Bezaudun Les Alpes

A la Brigue aux confins du département des Alpes Maritimes et rattaché à la France en 1947 seulement, on découvrira La Cassolette qui a gardé un particularisme culinaire, à l’image de la tanti-foulousa, une tourte à base de pommes de terre et de fromage de brebis mais aussi des sugelis, ces pâtes en forme d’oreillette. Le menu du pays est à 14,50 Euros et vous trouverez La Cassolette au 20 Avenue du Général de Gaulle.

Enfin à Tourdon, My Home In vous invite à découvrir La Capeline sur la route de Roquestéron dans le hameau de Vescous. Situés dans la vallée de l’Estéron, Laurent et Corinne Laugier subliment les spécialités du pays, pissaladière et beignets de fleur de courgette en tête.  Ils font également découvrir leur recette fétiche, les pelotons, des raviolis sans pâte où la farce se marie au vert des blettes. Menu pissaladière, entrée, pelotons et dessert à 23 Euros.

La Brigue

La Brigue

Dans une autre catégorie de prix, My Home In fera, la semaine prochaine, la tournée des établissements de haut niveau et où l’ambition culinaire n’est pas galvaudée. Ils sont très nombreux autour de Nice et nous vous proposerons notre sélection.  Bonne semaine à tous et bon appétit.

My Home In vous donne quelques idées pour vous rendre sur de belles plages autour de Nice

La saison d’été à démarrer depuis maintenant plus d’un mois sur les plages de la région niçoise et si vous êtes en location de vacances à Nice, vous n’avez que l’embarras du choix pour décider de l’endroit où poser votre serviette. Qui dit embarras du choix dit embarras et pas simplement choix. My Home In a voulu cette semaine vous donner  ses conseils pour deux ou trois bon spots autour de Nice.

Comme vous le savez déjà sûrement, les plages niçoises sont faîtes de galets ce qui peut poser des problèmes de confort à certains même si après une petite période d’adaptation ce n’est finalement pas si dérangeant que cela.  Si vous restez à Nice même, vous pouvez opter pour une des plages privées qui bordent la promenade des Anglais. C’est l’assurance d’an accès rapide à la plage d’un cadre magnifique mais aussi si le temps tourne au mauvais de pouvoir se recentrer sur d’autres activités dans le centre ville comme le cinéma ou le shopping. Chez My Home In, on aime bien Hi Beach ou encore Miami Beach qui se ressemblent d’ailleurs avec leur transat de couleur bleue turquoise.

Si vous décider de quitter Nice pour vous rendre plus à l’Est de la région en direction de Menton, nous aimons tout particulièrement Saint Jean Cap Ferrat et plus particulièrement le chemin des douaniers qui part de la plage Passable. En arrivant sur la plage, il vous suffira de continuer sur la gauche pour découvrir un petit sentier escarpé qui longe la mer. C’est tout d’abord une promenade absolument délicieuse. L’endroit n’est pas aussi fréquenté que l’on croit car l’accès en voiture est un peu à l’écart des chemins balisés, et puis le parking est difficile si bien que l’on vous conseille aussi l’usage d’un des deux roues si cela vous est possible. Vous ne serez bien sûr pas seul pendant l’été et le tour du Cap à pied est assez réputé mais vous ne rencontrerez pas la grosse foule. Si vous avez décidé de vous baigner, de nombreux coins sur les rochers permettent de poser sa serviette dans un confort précaire certes mais le calme est bien réconfortant et le paysage à tomber…. Faites attention tout de même de choisir un endroit où l’accès à l’eau et surtout la sortie est possible car la mer peut être relativement agitée et rendre ces opérations un peu difficiles voire dangereuses.

Le sentier des douaniers à Saint Jean Cap Ferrat

Le sentier des douaniers à Saint Jean Cap Ferrat

 

Encore plus à l’est, My Home in vous recommande aussi la plage Mala au Cap d’Ail. Cette petite plage située en contrebas d’une flopée d’escaliers est un vrai petit paradis. Deux plages privées occupent l’espace ainsi qu’un petit bout de plage public. Il faudra soit venir tôt, soit réservée à l’avance car les places sont ‘chères’ surtout pendant la saison estivale. Encore une fois il est préférable d’utiliser le train et de descendre à la gare du Cap d’Ail ou votre deux roues car il est très difficile voire impossible de garer.

La Plage Mala

La Plage Mala